Menu

The Elder Scrolls Online

Accueil Infos Développement Posez-nous vos Questions : Progression

Posez-nous vos Questions : Progression

Voici quelques réponses à vos questions sur la progression dans The Elder Scrolls Online. Nous y parlons des compétences, de l’évolution des capacités et d’autres sujets encore.

Nous partageons de plus en plus d’informations sur les systèmes de progression des personnages, grâce notamment à une nouvelle présentation vidéo et un article sur la Création d’ESO avec des détails sur le développement de ces compétences. À mesure que nous révélions ces éléments du jeu, nous sommes restés à l’écoute des nouvelles questions que cela pouvait susciter. Nous avons ici plusieurs questions et réponses proposées par nos sites de fans français Game-guide.fr et allemand TESOnline.de. Nous les reprenons ici, traduites le cas échéant.

Bonne lecture de ce nouveau lot de questions et de réponses, qui vous en apprendra davantage sur ESO !


Sera-t-il possible de réinitialiser les points de compétences pour les redistribuer, si l’on commet une erreur ou si l’on veut pratiquer une refonte totale de son personnage ?

Oui. Vous pourrez réaffecter vos points d’attributs et de compétences. Pour cela, il vous faudra vous rendre à un temple et payer un tribut en or. Vous pourriez toutefois simplement décider de suivre une nouvelle direction, et vous pourrez certainement gagner tous les points nécessaires pour cela au fil de votre progression.


Vu la versatilité extrême de la progression des personnages, avec les compétences d’armures, d’armes, de guildes et autres, pourquoi avez-vous conservé un système de classes ?

Les raisons sont multiples, mais en voici déjà deux :

1.  Vous êtes nombreux à déjà savoir comment vous voulez débuter le jeu. Lorsque vous créerez votre personnage, vous chercherez peut-être un certain style, un certain archétype. Les classes sont un bon moyen de faire le bon choix dès le départ, et peuvent vous apporter des éléments avec lesquels vous vous sentirez à l’aise.

2.  L’intérêt d’un jeu multijoueurs est de pouvoir affirmer son individualité, coopérer avec les autres ou lutter contre eux, et équilibrer les forces et faiblesses mutuelles. Les différentes lignes de compétences qui accompagnent les classes permettent cette complémentarité dès le début. Vous serez libres de façonner le personnage que vous voudrez, mais ces classes vous permettent un raisonnement stratégique et combinatoire dès le début, sans rien retirer à votre plaisir de jeu.

Nous cherchons à maximiser la diversité tout en vous offrant des choix clairs et intéressants pour vous différencier.


Si on augmente sa compétence dans une nouvelle ligne d’arme ou d’armure, fait-on moins de dégâts (ou en encaisse-t-on davantage) ?

Non, vous ne serez pas désavantagés si vous essayez quelque chose de nouveau. Vous pourrez attaquer et vous défendre normalement, comme avec votre équipement précédent. Mais il faudra débloquer les compétences actives et passives de ces nouvelles arbrelignes, aussi n’aurez-vous pas accès à tous les avantages dès le début.


Sera-t-il possible qu’une compétence soit plus haute que le niveau du personnage, ou les deux restent-ils liés ?

Oui, une compétence pourra – et sera certainement – de niveau plus élevé.


Pour faire évoluer une compétence, suffit-il de gagner assez d’expérience dans cette compétence, ou y aura-t-il d’autres prérequis ?

Les compétences évolueront lorsque vous atteindrez un niveau donné dans chacune. L’évolution nécessite cela dit l’utilisation d’un point de compétence, aussi n’est-elle pas gratuite.


Y aura-t-il un nombre maximal de points que l’on peut dépenser vers un attribut donné (santé, magie ou vigueur) ?

Vous pourrez dépenser tous les points d’attribut que vous remporterez dans votre carrière à un seul attribut, si vous le désirez. Reste à savoir si c’est une bonne idée.


Comment est déterminé le gain d’expérience et de niveau pour une compétence ou une ligne donnée ?

Les lignes de compétence pour la classe, les armes ou armures gagneront en niveau lorsque vous obtiendrez de l’expérience. Accomplir des quêtes, découvrir de nouvelles zones, forcer des serrures, etc. – tout cela vous donnera de l’expérience, selon votre niveau actuel, et ajoutera des niveaux à vos compétences. Si vous avez une compétence dans votre barre de raccourcis, cette ligne de compétence gagnera plus d’expérience que si elle n’y était pas placée.

Les lignes de compétence de l’artisanat évolueront grâce à diverses activités. La guilde des mages et la guilde des guerriers pourront augmenter en expérience en collectionnant les livres ou en tuant des Daedra. D’autres lignes de compétence pourront encore progresser par divers moyens, comme par exemple la ligne de compétence de la Guerre des Alliances, celle-ci évoluera en tuant d’autres joueurs, ou en obtenant des Points d’Alliance.


La vidéo suggère que l’artisanat fait partie du système de compétences général. Est-il encore vrai qu’on ne pourra maîtriser que deux professions ?

Non. Vous pourrez maitriser toutes les professions avec un seul personnage si vous le désirez. En revanche, cela représentera un investissement important aussi bien en temps qu’en nombre de points de compétence, ce qui vous empêchera d’explorer d’autres aspects de votre personnage.

Nous avions débattu de fixer un niveau maximum pour l’artisanat, mais les personnages secondaires auront vite fait fi de cette limitation de toute façon, alors nous sommes parvenus à la conclusion que cela ne valait pas la peine de mettre une limite.


Je n’ai vu aucune compétence JcJ. Avez-vous encore des lignes spécifiques pour cette activité ?

Oui. Outre la ligne de compétence de l’Empereur, il y a deux lignes de compétences prévues pour ceux qui combattent les autres joueurs et participent aux sièges de Cyrodiil.


Pour les compétences, y a-t-il une seule évolution, ou y en aura-t-il de successives à mesure qu’on progresse ?

Pour le moment, les compétences n’évoluent qu’une seule fois.


Un personnage pourrait-il faire progresser toutes ses compétences par la seule exploration des éclats célestes ?

Les éclats célestes vous permettent d’obtenir davantage de points. Il faut tout de même gagner de l’expérience, de l’influence (dans la guilde des guerriers par exemple) ou de l’inspiration en fabriquant des objets pour faire progresser vos lignes de compétence.


A quel niveau pourra-t-on trouver le bon équilibre entre compétences actives et passives ? Est-ce qu’un ensemble important de passives sera nécessaire pour être effectif en JcE et JcJ, ou au contraire faudra-t-il plutôt se reposer sur la barre de raccourci uniquement ?

Nous employons beaucoup d’outils pour travailler sur l’équilibre ; mais aucun ne vaut une bonne séance de tests. Cela dit, nous avons des limites douces sur leurs nombres que nous appelons « surcharge ». Si vous avez une stat trop haute en rapport à divers buffs, les retours seront ajustés pour ces buffs au-delà de cette limite douce.


Questions exclusives du site français Game-guide.fr:


Avez-vous l'intention d'ajouter de nouvelles lignes de compétence, comme des armes, des races ou même des classes ? Ou est-ce trop difficile à envisager, en tout cas à court terme ?

Quand nous avons mis en place notre système actuel de compétences, notre objectif était de conserver une grande flexibilité. Nous prévoyons d'ajouter des lignes de compétence, accessibles via diverses activités dans le monde.


Existera-t-il des activités spécifiques fournissant plus d'expérience que d'autres ? 

Pour commencer, les quêtes et l'exploration seront les principaux moyens d'acquérir de l'expérience. Le JcJ et l’exploration des donjons offriront également de l'XP, mais cela peut s’avérer plus ou moins rapide, puisque cela dépend du nombre de monstres et de joueurs. Nous espérons que vous toucherez à une grande variété d'activités et apprécierez le voyage lors de l'exploration de Tamriel.


Les points d'attributs (santé, magie et endurance) n'affectent-ils que les jauges (points de vie, mana et endurance) ou également d'autres statistiques (comme les résistances, la vitesse, etc.) ?

Vos points de caractéristiques auront une incidence sur d'autres statistiques. Certains effets « secondaires » seront évidents, et d'autres plus discrets. À titre d'exemple, la quantité de magie affecte non seulement le nombre de sorts que vous pouvez lancer, mais également leur efficacité globale.


Pourquoi avez-vous choisi de mettre des niveaux de personnages, alors qu'on a également des niveaux pour les lignes de compétence ?

Les niveaux sont un outil puissant pour comprendre l'évolution de son personnage et déterminer un niveau de puissance relatif. Si vous voulez une idée de la puissance que vous avez gagnée depuis vos origines, ce niveau est un moyen rapide et facile de l'estimer. Il permet aussi aux autres d’estimer votre puissance. Les niveaux sont également une norme de la licence Elder Scrolls, ce qui a contribué à notre choix de les garder.


En quoi le choix de la race impacte-t-il le personnage ? Les compétences raciales joueront-elles un rôle important lors de la progression du personnage ? 

Le choix de la race ouvre une ligne de compétence raciale unique. Elle aura assurément un impact sur la progression du personnage.


Et en exclusivité du site allemand TESOnline.de:


Sera-t-il possible, via les gains de niveau, les éclats célestes, les rangs d’Alliance et les quêtes spéciales, de gagner assez de points de compétence pour acquérir TOUTES les compétences d’une classe et d’une race donnée ?

Dans un jeu qui évoluera et se développera autant qu’ESO, c’est une question très compliquée ! Au lancement, il n’y aura pas assez de points pour arriver au niveau maximal de toutes les compétences. Mais nous ajouterons au fur et à mesure des points et des compétences, aussi cet équilibre sera-t-il mouvant. Vous ne pourrez peut-être pas tout compléter en même temps, mais vous pourriez déverrouiller toutes les compétences raciales et de classe, par exemple, à des moments différents avec un même personnage.


Les conditions d’utilisation d’une arme d’un certain niveau seront-elles basées sur le niveau de la ligne de compétence ou du personnage ?

L’utilisation d’une arme dépend du niveau du personnage. Si vous satisfaites cette condition, vous pouvez utiliser n’importe quelle arme. Nous espérons que vous trouverez une arme si intéressante que vous l’essaierez, au moins pour la prendre en main, même si vous n’y avez jamais touché auparavant.


Un nombre suffisant de points de magie ou de vigueur me permettraient-ils de me battre ou de lancer des sorts sans jamais m’arrêter ? Deviendrai-je invincible si j’investis tous mes points dans la santé ?

Et bien il est en effet envisageable d’incanter plus de sorts en ayant plus de points de magie, mais se battre sans reprendre son souffle sera plutôt compliqué. Vous devriez alors utiliser des capacités, sorts et styles à très faible coût, et avoir une bonne réserve de potions. Et encore, il y a peu de chance pour que vous y parveniez et cela pour de nombreuses raisons. Dans un combat opposant deux ennemis de niveau équivalent, les dommages distribués seront toujours plus élevés que la régénération. Donc peu importe que vous ayez un nombre de point de vue très important, vous ne pourrez pas devenir proprement invincible.


Conseilleriez-vous à un joueur qui joue en groupe de répartir ses attributs sur les trois valeurs, ou de se concentrer sur l’attribut qui correspond à son rôle préféré ?

Tout dépend de votre façon de jouer. Certains préféreront se concentrer dans une seule statistique et compléter les autres avec des buffs et autres bonus. Mais quoi qu’il en soit, si vous investissez tous vos points dans une même statistique, et y rajoutez encore des bonus, vous pourriez atteindre un point de surcharge. Ce qui provoquera alors l’apparition de malus, mais c’est à vous de décider de ce que vous voulez faire.


Les compétences passives évolueront-elles aussi comme les compétences actives ?

Après avoir débloqué une compétence passive avec un point de compétence, vous aurez la possibilité d’y dépenser d’autres points pour l’améliorer.


Parlez-en sur la page Facebook officielle d’ESO.