Menu

The Elder Scrolls Online

Accueil Infos Art/Médias Chroniques de Tamriel, Volume 41

Chroniques de Tamriel, Volume 41

Jetez un œil à cette nouvelle collection de liens et créations venant de nos fans.

Nous voici de retour avec de nouveaux liens à partager avec vous, liens menants aux dernières créations des fans d’ESO. Nous espérons que vous apprécierez ces chroniques autant que nous avons aimé les confectionner ! Si vous avez un lien que vous aimeriez voir figurer ici-même, faites-le nous parvenir par courriel à community@elderscrollsonline.com et nous y jetterons un œil.


Fan-Art

Voici encore de nouvelles réalisations provenant de nos fans, tout bonnement impressionnantes ! Et n’oubliez pas d’aller de temps en temps parcourir notre page Tumblr officielle pour en voir plus encore !


Adventures RoadPar Hieronymus7Z sur DeviantArt (avec les secrets de création, ici.)


Redguard Adventurer in Nordic Carved ArmorPar Fev Studios


Sovari the AldmeriArt de Evanyell, personnage par Moroseth sur TESO-RP


Fan Fiction

Découvrez les histoires se déroulant dans le monde de Tamriel, rédigées par les fans d’ESO.


« Les Trois Prophètes – Chapitre I » - Par Tulkhas sur Game-Guide

Le soleil chasse à peine la nuit sur les sentiers du nord de Morrowind, c'est sur la route reliant Fortdhiver ; forteresse Nordique, à Sombrejour, cité Dunmer, que commence ce récit, deux personnages recouverts par leur cape marchent à vive allure.

« - Pourquoi nous a-t-on demandé de rejoindre Sombrejour déjà ? Ce voyage dure depuis cinq jours, je n'en peux plus » , râle un des encapuchonnés.


Présentation de Neferys, fille d'Alik'r – Par Neferys, sur TESORP (France)

Au dehors, la respiration d'Alik'r n'avait cessé depuis plusieurs jours. Ce langage sans mots,  passant, chantant, pleurant, dont seuls les hôtes de ces sables changeants savent interpréter les sens. Le souffle de l'impalpable brise se faufilait parfois entre tissus et laines pour mourir dans les entrailles de l’abri éphémère. Les premières lueurs du jour portaient guère mieux, néanmoins suffisantes pour offrir à l'espace confiné une maigre pénombre. Une femme se tenait là, à genoux, le regard rivé au-devant du vide. Et tandis que ces murmures s'offraient aux anciens dieux, une voix raisonna de l’extérieur, celle-ci bien humaine.

« Neferys ? »


Musique des Fans

Ne ratez rien de ces compositions réalisées par nos fans, inspirées de The Elder Scrolls Online :


Daggerfall Covenant – Par Armin Gutjahr


Nouvelles et Articles

Les derniers éditoriaux, dernières nouvelles et informations en provenance des équipes de nos sites de fans ESO :


Game Guide

JeuxOnLine

The Elder Scrolls Online – France

Millenium

Mondes Persistants

Elder Realm (Anglais)

Elder Scrolls Online Info (Anglais)

Elder Scrolls Off the Record (Anglais)

Exilic (Anglais)

TESOF (Anglais)


Podcasts et Videocasts

Ne ratez rien des dernières discussions autour d’ESO :


FantastikLulu

SpartanJesters (Anglais)

The ESO Vodcast (Anglais)

TwonkHammer (Anglais)

ZiggsRPG (TGN) (Anglais)


Réponses à la Question de la Semaine

Nous avons rassemblé quelques-unes des réponses reçues à la Question de la Semaine passée. N’oubliez pas de regarder la vidéo si vous avez manqué la question, et rendez-vous ce jeudi pour la prochaine Question de la Semaine.

  • « S’étant enfouie d’un mariage arrangé qu’elle ne désirait pas plus que le mari promis, cette fille de marchand de charrues usées parti loin de la demeure qui abritait sa famille. Il fut heureux que la magie soit relativement naturelle pour les elfes, cela lui permit de se cacher des siens partis à sa recherche, mais ce n’est pas pour cela qu’elle refusa d’en apprendre plus sur l’art de manier la lame. La liberté a un goût suave, mais peut parfois être difficile à supporter sans le confort des anciens jours. Un peu de magie pourrait-elle aider ? Ou juste une petite prière à un prince daédrique ? Cela n’a jamais fait grand mal de toute façon … » – Connie Reed
  • « Les ténèbres s'abattent sur Cyrodiil. Loin de la Cité Impériale et du tourment des daedras, à l'est, une paisible et très modeste contrée dunmer perdue à travers le temps semble échapper à la guerre qui couve. La vie n'y est que jouissance, plaisir et festoiement, confortablement nichée dans une vallée verdoyante où se cultivent non-seulement chou et raisins d'Ayeryle, mais aussi le bon-vivre et la bonne humeur. Pourtant, dans ce paradis de couleurs et de vie naquit une jeune mer issue de l'union illégitime d'une dunmer et d'un nordique. Les ancêtres annonçaient un énorme fléau ravageant tout Tamriel, et apportant avec lui le vent du changement. Craignant une menace pour leur paix et leur tranquillité, les dunmers d'Ayreryle décidèrent alors d'abandonner la nouveau-née à dans les Marais, pensant qu'elle y sera dévoré. Toutefois, elle fut recueillie puis élevé par une famille Argonienne, qui l’imprégna de leur culture. Mais alors que son nouveau foyer a décidé de prendre les armes aux côtés des mêmes races l'ayant enfantée, la jeune mer quitta les Marais, cherchant à travers Nirn une nouvelle terre de paix où elle serait le bienvenu. Mais arrivera-t-elle à échapper à l'appel de cette guerre qu'elle fuit tant? Trouvera-t-elle un foyer où s'enraciner ? » - Mialy Rabenanahary
  •  « Un jour dans Bordeciel, une attaque orque sur un petit village paisible priva Coemgenus alors âgé de 4 ans de ses parents. Il ne dû sa vie qu’à son oncle, membre des Compagnons. En grandissant, la confrérie lui apprit les bases du combat mais à ses seize ans il lui fut demandé de quitter la confrérie, de parcourir le monde, et de tracer lui-même la route de sa destinée. Alors âgé de vingt ans, il rejoint alors les rangs d’une bande de mercenaires, parcourant sa région natale, espérant secrètement qu’il recroise la route de la tribu orque venue il y a si longtemps tuer ses parents. Trois années déjà ont passé à faire couler le sang pour de l’argent sonnant et trébuchant, et pour rechercher la forteresse orque, replie de ses ennemis héréditaires. La trouvera-t-il un jour ... » - Kevin guillon
  • « Mon personnage sera un Orc qui ne cherchera qu’à parfaire sa connaissance des arts de la guerre et du combat. La recherche de sa vie, la ligne de conduite qui dictera ses actions sera de trouver, à la fin de la route, le combat parfait, le combat permettant de mettre à l’épreuve ses connaissances et son art. Peu importe le résultat de combat, seul importe la façon d’y arriver. A l’arc, à l’épée ou la masse, ce sera le sommet ultime de son existence en Tamriel. »  – Manuel de Valle


Parlez-en sur la page Facebook officielle d’ESO.